RéSILIENCE POUR L'AVENIR

En investissant dans la recherche et le développement agricole et environnemental, Michelin préserve la viabilité de l'hévéaculture pour les générations à venir.

RECHERCHE ET DéVELOPPEMENT

L'innovation est essentielle pour limiter la pression foncière et satisfaire une demande mondiale croissante en caoutchouc naturel.

Grâce à des partenariats de longue date

En collaboration avec ses partenaires, dont le CIRAD et l’Institut Français du Caoutchouc (IFC), le Groupe développe des systèmes agricoles visant à améliorer la productivité des plantations où les hévéas sont saignés moins fréquemment et avec des variétés productives.


Michelin collabore à la recherche sur le caoutchouc naturel, avec le CIRAD, l'International Rubber Research and Development Board (IRRDB), les instituts de recherche ou académiques à Singapour et en Thaïlande.

 

Michelin mène également des travaux expérimentaux au Brésil (Bahia), en Afrique de l'Ouest, en Indonésie et en Thaïlande, par le biais de ses coentreprises.

Cette présence opérationnelle et historique au cœur de la filière sur tous les continents donne à Michelin une légitimité et de vrais leviers d’action pour impacter positivement l’ensemble des pratiques.

Atténuation des risques climatiques

Michelin contribue à l'atténuation des risques climatiques en favorisant une hévéaculture intelligente.

Agir pour l'avenir

Michelin travaille sur la cartographie des impacts physiques potentiels à long terme du changement climatique sur la production de caoutchouc naturel, et sur un certain nombre d’approches intelligentes d’un point de vue climatique.


Le Groupe améliore l'empreinte carbone de sa production de caoutchouc naturel en contribuant à des études sur la séquestration du carbone dans l'hévéaculture (Wauters et al., 2007), en minimisant l'utilisation d'engrais (programme de recherche avec le CIRAD), et en développant un calculateur d’émissions de CO2.

Parasites et maladies

En partenariat avec des instituts de recherche, Michelin travaille à renforcer les mesures de prévention des risques phytosanitaires et de la propagation des maladies.

Préserver la santé

Les maladies et les parasites actuels et émergents constituent un risque notable pour la culture et la production de caoutchouc naturel.


Le Groupe est directement impliqué dans plusieurs programmes de recherche visant à lutter contre les menaces phytosanitaires les plus impactantes, à travers des programmes de sélection de variétés génétiquement résistantes aux maladies et au vent, par exemple :

· Un programme à Bahia, au Brésil, est dédié au développement de variétés résistantes au microcyclus ulei ;

· En Afrique de l'Ouest, en coopération avec l'Institut Français du Caoutchouc Naturel (IFC), des variétés tolérantes au Corynespora et au Colletotrichum et présentant une résistance accrue au vent.


Avec l'Institut Pasteur, Michelin participe activement à la diffusion des pratiques de lutte contre les maladies transmises par les moustiques auprès des communautés locales.