MEILLEURES PRATIQUES

Michelin s'engage à encourager les meilleures pratiques et à responsabiliser les communautés locales.

Agir en faveur des droits de l'Homme et des conditions de vie

Le respect des normes internationales en matière de travail et de droits de l'Homme est une priorité pour Michelin, tant dans ses activités que dans sa chaîne d'approvisionnement. Les évaluations ESG ainsi que les audits sur site offrent une bonne visibilité sur les pratiques, afin de s’assurer que les conditions de travail sont sûres et respectueuses des employés.

La transparence de la chaîne d'approvisionnement amont, a toujours représenté un défi. Avec le déploiement de RubberWay™, les fournisseurs et partenaires de Michelin ont une meilleure compréhension des risques à gérer.

L'amélioration des conditions de vie des petits exploitants est essentielle à la résilience à long terme de l'industrie du caoutchouc naturel et à l'amélioration des pratiques durables. Michelin et ses partenaires forment près de 100 000 exploitants chaque année. Les projets sont des exemples concrets de l’engagement de Michelin envers les communautés locales.


https://i.ytimg.com/vi/9F8lO_WuRwA/hqdefault.jpg

Agir pour l’amélioration de la productivité et protéger les forêts

Être à l'avant-garde de l'efficacité des ressources naturelles signifie que la production et le traitement du caoutchouc naturel sont effectués dans le respect de l'environnement. Michelin délivre régulièrement des conseils techniques à ses fournisseurs en matière d'amélioration de l'efficacité des ressources et de meilleures pratiques environnementales.
Le Groupe participe également à des initiatives dans le cadre de ses propres opérations et avec ses partenaires, afin de réduire drastiquement l'utilisation de produits agrochimiques et de l'eau. L'objectif est de disséminer les meilleures pratiques dans l’industrie hévéicole.

La lutte contre les risques de déforestation nécessite des approches spécifiques en raison de la complexité de la chaîne d'approvisionnement du caoutchouc naturel. La coentreprise Royal Lestari Utama (RLU) en Indonésie a été l'une des premières sociétés de l'industrie du caoutchouc naturel à mettre en œuvre une approche intégrée, à haute valeur de conservation (HCV) et à haut stock de carbone (HCS), destinée à la mise en œuvre des engagements de zéro déforestation.

https://i.ytimg.com/vi/Mt-QLyH7TFU/hqdefault.jpg

Les coentreprises RLU et SIPH (Afrique de l'Ouest) ont mis en place des approches de surveillance par satellite via Satelligence pour limiter les risques de déforestation. Dans les zones d'approvisionnement, une analyse des risques de déforestation, complétée par des données environnementales provenant de RubberWay™, permet de mettre en évidence les zones prioritaires pour limiter les risques et prévoir d’éventuelles interventions.

https://i.ytimg.com/vi/qy6vkB_f5xo/hqdefault.jpg

La préservation de la biodiversité est une priorité pour le Groupe. La réserve écologique Michelin au Brésil agit dans ce sens ; elle protège l'une des forêts les plus diversifiées au monde sur le plan biologique dans une région victime de déforestations et de chasse non durable depuis longtemps.

S’impliquer auprès des communautés locales

Soutenir les communautés locales vise à favoriser leur développement économique, social et culturel. Le programme Ouro Verde au Brésil a permis de maintenir des milliers d'emplois dans l'État de Bahia en transférant des terres à une coopérative. Michelin et ses partenaires dans le domaine du caoutchouc naturel, sont engagés dans des programmes de développement communautaire en apportant leur soutien en matière d’éducation, de santé, de culture, de catastrophes naturelles et d’infrastructures.

L'autonomisation des femmes et l’égalité femmes-hommes sont des éléments clés des projets d'engagement communautaire.

A travers le projet Solidary Art Ouro Verde au Brésil, en partenariat avec Maria Oiticica, une créatrice de bijoux brésilienne, Michelin encourage un modèle qui concilie la conservation, l'utilisation responsable des ressources naturelles, la création de revenus et la mise en place d'avantages sociaux. Il s’appuie sur la formation des femmes pour des emplois dans l’artisanat valorisant les graines, les fibres et l'écorce des arbres locaux, notamment celle des hévéas.


https://i.ytimg.com/vi/n6glTeDO0R4/hqdefault.jpg

Le Programme de Partenariat Communautaire (CPP) est une initiative du projet RLU visant à renforcer les communautés locales d'une manière socialement inclusive. Le CPP, développé en partenariat avec l'Institut Wana Aksara, est un programme de partenariat forestier destiné aux communautés locales dans les zones de concession, leur garantissant des revenus tout en leur octroyant une protection juridique pour gérer les terres qu'elles occupent.